Kabund, placé sous mandat d’arrêt provisoire

Kabund, placé sous mandat d’arrêt provisoire

Jean-Marc Kabund vient d’être placé sous mandat d’arrêt provisoire par la Cour de cassation, ainsi acheminé à la Prison centrale de Makala ce mardi 9 Août 2022.

Cette arrestation intervient à sa deuxième audition par le Parquet général près la Cour de cassation.

L’ancien premier vice-président de l’Assemblée nationale et président intérimaire de l’UDPS le parti au pouvoir, est poursuivi pour avoir tenu, au cours d’un point de presse, des propos qualifiés d’injurieux, diffamatoires, propageant de faux-bruits, « de nature à alarmer la population et à porter atteinte à l’honneur dû aux institutions publiques et à la dignité du Chef de l’Etat. »

Celui qui était considéré comme un des bras droits du président congolais Félix Tshisekedi, mais aussi un des hommes clés du pouvoir de Kinshasa, se voit descendre droit vers les enfers.

Patrick Lumbala

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.