Kananga : La Société Congolaise pour l’État de Droit du bâtonnier Dominique Kambala plaide pour la mise en place d’un cadre légal en RDC

Kananga : La Société Congolaise pour l’État de Droit du bâtonnier Dominique Kambala plaide pour la mise en place d’un cadre légal en RDC

Dans une déclaration faite le jeudi 29 juillet 2021 dans la ville de Kananga au Kasaï Central à l’occasion de la journée mondiale de la lutte contre la traite des êtres humains, la Société Congolaise pour l’État de Droit SCED a plaidé pour la mise en place d’un cadre légal en République Démocratique du Congo.

Elle note que la traite des êtres humains est entrain de prendre les formes modernes et cite notamment l’usure communément “Banque Lambert” qui cause notamment d’énormes difficultés à certaines personnes au moment du remboursement.

« Cette pratique appauvrit au jour le jour les congolais qui se voient obligés de payer des dettes éternelles assorties des taux incroyablement élevés et assistent impuissants à la confiscation de leurs biens les plus précieux » peut-on lire dans cette déclaration.

De ce fait, la SCED exhorte le gouvernement central à œuvrer en faveur de l’amélioration des conditions et de la qualité de vie des populations tout en demandant à la justice de décourager cette nouvelle forme des êtres humains.

Nelson Milolo, depuis Kananga

Print Friendly, PDF & Email
(Visited 21 times, 1 visits today)
Merci de partager!!
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *