Kasaï-Central/Exétat 2021 : À Luiza, un chef de centre et un surveillant tabassés par des élèves en colère

Kasaï-Central/Exétat 2021 : À Luiza, un chef de centre et un surveillant tabassés par des élèves en colère

Les épreuves hors-session de l’Examen d’État édition 2021 se sont déroulées au rythme inaccoutumé cette année à Luiza, siège de la province éducationnelle Kasaï-Central 2. Quelques élèves du centre Luiza 1, situé à l’EP Komvu au quartier Kaserua, se sont transformés en petit des rebelles dans la deuxième journée de ces épreuves concernant les options techniques soit le 13 juillet 2021.

Il s’agit des élèves finalistes du Lycée Thuikonkianyi (Commerciale administrative) ainsi que ceux de l’Institut Saint-Martyr, option Coupe et couture.

Ces élèves finalistes ont tabassé le chef de centre, l’inspecteur Ronsard Mukendi et leur camarade finaliste qui voulait protéger les carnets déjà déposés. Pour éviter le pire, le surveillant s’est volatilisé en abandonnant tous les carnets qui ont été tous déchirés par les élèves précités en colère. Ils ont également détruit les vitres de ladite salle.

« Notre examen devrait se passer pendant 8 heures, soit de 9h à 16h. Mais une heure avant, à 15h00′, nous avons vu l’inspecteur venir ramasser les carnets avec son surveillant. Et pourtant, on n’avait pas encore terminé, l’examen était difficile. Quand même il y avait des amis qui avaient déjà terminé et déposé. Mais ce qui nous a plus poussé à faire tout ça, ce qu’en voulant les tirer par force, le chef de centre et le surveillant ont déchiré quelques carnets de nos amis, le mien également. Alors on a décidé de tout déchirer et de les battre, car ils nous ont causé l’échec », a confié à Pyramidactu.net sous l’anonymat un d’entre les candidats en colère.

Pour sa part, Ronsard Mukendi, inspecteur chef du centre Luiza 1, révèle que ces élèves s’attendaient au labo. C’est quand il s’y est opposé qu’ils ont eu une dent contre lui.

« Je comprends aujourd’hui que les écoles hébergent les rebelles. Il était déjà temps. Et j’ai reçu un ordre de mon chef, l’IPP qui m’a appelé m’exigeant de ramasser les carnets comme il était déjà temps. Il fallait obéir. Le vrai problème, c’est parce que je me suis opposé au labo », a-t-il fait savoir.

Du côté IPP, tous ces élèves seront orientés vers les centres de l’intérieur, très loin de la commune, à la session ordinaire, pour leur acte incivique.

Signalons que, l’élève copieusement tabassé est dans un état très critique. Il s’alite à l’hôpital général de référence de Luiza, pris en charge par l’IPP Bienvenu Kubulanu Landu Touppy. Les épreuves hors-session prennent fin ce vendredi 16 Juillet au Kasaï-Central 2, avec le jury pratique pour la pédagogie générale.

Jean-Claude Kabinda, à Luiza/Kasaï Central

Print Friendly, PDF & Email
(Visited 84 times, 1 visits today)
Merci de partager!!
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *