La rareté de la braise se fait observer il y a quelques semaines sur l’ensemble de la ville de Kananga, chef lieu du Kasaï central.

Sur les différents marchés du Centre ville, un sac qui se vendait à 7000 FC soit 8000 FC se vend maintenant à 15 000 FC suivant le lieu de vente.

Cette situation conjoncturelle a contraint bon nombre de ménagères à se rendre à pied à plus de 25 km pour chercher du charbon de bois aux localités telles que Mikalayi, Matamba, Muamba Mbuyi, etc

Quelques ménagères qui se plaignent de la rareté de la braise attribuent cette situation aux abondantes pluies qui s’abattent sur toute l’étendue de la province, ce qui pousse beaucoup de ménages à utiliser le bois de chauffage qui permet de minimiser le coût.

J Mpandanjila

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *