Les dirigeants des petites et moyennes entreprises( PME ) du Kasaï Central participent, depuis ce mardi 28 juillet, à Kananga aux travaux d’un séminaire-atelier sur la validation du rapport de diagnostic et renforcement des capacités ouvert par le gouverneur intérimaire du Kasaï Central, Ambroise Kamukuny Mukinay.

Pendant six jours, les participants seront outillés notamment sur l’entrepreneuriat et le management en vue d’améliorer leur performance en assurant la viabilité institutionnelle et financière de leurs structures respectives. Cette formation est organisée par le programme des Nations-Unies pour le développement, (PNUD) dans le cadre du projet PAJURR (Paix, justice, réconciliation et reconstruction).

Le Chef de bureau sur le terrain du PNUD dans la région du Kasaï s’est dit être convaincu qu’au terme de cette session, les 10 PME sélectionnées seront capables de créer et d’offrir des opportunités d’emplois et de revenus au profit des couches pauvres et vulnérables du Kasaï Central.

Des résolutions portant sur les défis et les besoins d’appui aux petites et moyennes entreprises en vue de relancer leurs activités de production de valeur ajoutée, facteurs déterminants pour le développement de l’économie locale sont attendues des participants.

Pour le gouverneur intérimaire du Kasaï Central, cet atelier confirme que sa province a retrouvé sa véritable robe de oasis de paix au centre du pays et que les espoirs de la relance de secteurs productifs sont permis pour tout investisseur.

Ambroise Kamukuny qui a salué le sens de l’engagement du PNUD ainsi que d’autres partenaires à contribuer aux efforts du développement de la province. Par ailleurs, il a indiqué que ce séminaire fait partie des actions quotidiennes que son gouvernement déploie pour renforcer la résilience de la population du Kasaï Central et la sortir de la pauvreté.

Le chef de l’exécutif provincial intérimaire s’est engagé à soutenir l’action des PME de cette contrée du pays. Et pour cela, il a invité les participants de ces assises à l’engagement pour l’atteinte des objectifs y afférents.

Au mois de juin dernier le PNUD avait dans le cadre du même projet spécifiquement dans son axe d’intervention de relance de l’économie locale et réintégration socioéconomique des individus et communautés affectées par le conflit, formé les gestionnaires dirigeants de trois coopératives agricoles du Kasaï Central à savoir de Kazumba, Luiza et de Dibaya.

Junior Mpandanjila

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *