Le Projet de Développement Urbain de la Banque Mondiale confirme pour le mois de Février 2021, le début des travaux visant à endiguer quelques érosions ciblées dans le chef-lieu du Kasaï Central.

L’annonce a été faite le mardi 15 décembre, à la presse, par le coordonnateur de ce projet en séjour à Kananga. c’était à la suite d’un tête-à-tête avec Tharcisse KABATUSUILA MBUYAMBA, Gouverneur intérimaire du Kasaï Central.

Selon la cellule de communication du gouvernorat de province, Lazare DAKAHUDYNO WAKALE MUNADA a échangé avec l’Autorité Provinciale sur l’imminence de ces travaux ensemble avec les membres de la délégation qu’il conduit pour les dernières études techniques préalables.

A en croire la même source, au moins huit érosions dans l’ensemble dont celles qui menacent la route nationale numéro 1 (Kinshasa – Kananga – Mbuji mayi) seront prises en charge.

Déjà à Kananga au mois de mars dernier pour la reconnaissance des lieux, le coordonnateur du Projet de Développement Urbain soutient que cette avant dernière étape aurait pu être franchie plutôt n’eût été l’élan coupé par la pandémie du coronavirus.

Toutefois, Lazare DAKAHUDYNO indique que sa structure a maintenu les contacts sur place avec les services techniques locaux (l’OVD et l’Office des Routes) qui ont fourni les nouveaux éléments d’actualisation de précédentes estimations.

Le Gouverneur intérimaire du Kasaï Central, Tharcisse KABATUSUILA dont la détermination est de permettre la réalisation de ces travaux dans les délais, pour le bien de ses administrés, a fait part de sa volonté de conduire cette équipe dès ce mercredi sur terrain.

J.Mpandanjila

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *