Dans un message diffusé dans la soirée de ce mercredi 24 mars, le Gouverneur de la Province du Kasaï oriental, Jean Maweja Muteba, a fixé sa population sur la flambée de prix des biens de première nécessité sur les marchés.

Ce, quelques heures après la manifestation des conducteurs motos qui ont exprimé leur indignation au sujet de la flambée des prix des produits de première nécessité dont le carburant

Reconnaissant la situation que traverse l’économie Kasaïenne, le chef de l’exécutif provincial a fait savoir que la province est enclavée et que les pourparlers ont déjà été entamés avec la SNCC pour l’approvisionnement par la voie ferrée des produits manufacturés.

Le Kasaï oriental, nous confié par Dieu comme notre Province est une entité enclavée. Situation faisant que plusieurs produits et biens dont ceux de première nécessité nous proviennent d’autres Provinces de la RDC voire des pays voisins. Et toute entrave arrivant aux Sociétés œuvrant dans le secteur de transport notamment la SNCC, nous préjudicie causant rareté des produits et biens sur le marché et occasionnant par conséquent, la hausse de prix, comme c’est le cas notamment de l’essence dont 1L se négocie à 5.000Fc, de la bière dont une bouteille se négocie à 8.000Fc et de plusieurs biens de première nécessité“, souligne, l’Autorité Provinciale au sujet de la montée des prix de plusieurs produits et biens sur les marchés.

Et de poursuivre qu’ il s’agit d’un problème technique que connait la SNCC. Et pour remédier à cette situation, le Chef de l’Exécutif Provincial a indiqué qu’il a déjà contacté les responsables de la SNCC et qu’il suit de plus près le dossier.

En attendant, Jean Maweja Muteba a demandé à la population d’user de patience et de calme.

J.Mpandanjila

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *