Le Ministre de l’Industrie, Julien Paluku est arrivé à Mbuji-Mayi mercredi 16 décembre 2020, cela après les espaces Katanga, Kivu, Équateur, Kinshasa et Kongo central.

Accompagné de la Coordonnatrice adjointe des Projets à la Présidence de la République, du Représentant de l’Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI) en RDC, des experts de son cabinet et du Fonds de Promotion de l’Industrie (FPI), le Ministre de l’Industrie et les autorités provinciales du Grand Kasaï, vont identifier les sites où seront installées les Zones Économiques Speciales (ZES) dans cet espace industriel.

Julien Paluku a conduit la délégation auprès du Gouverneur de la Province du Kasaï oriental, pour le compte de l’espace industriel Kasaï.

“L’espace Kasaï est le cinquième que nous visitons dans le cadre de création des Zones Ecologiques Spéciales “, a souligné le chef de l’équipe. Et à lui d’ajouter “le Président de la République, Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, a retenu six espaces industriels à travers toute la République devant abriter ce grand projet de Zones Économiques Spéciales. Les espaces industriels déjà identifiés sont notamment l’espace qui abrite la zone pilote de Maluku, à Kinshasa, l’espace katangais, dans le Haut-Katanga, l’espace du Nord-Kivu.”

Pour la Province du Kasaï oriental qui est choisie dans l’espace Kasaï, les Autorités Provinciales doivent mettre à la disposition du Ministère de l’industrie un minimum de 250 hectares pour abriter la Zone Economique Spéciale.

Selon le Ministre de l’industrie, une Zone Economique Spéciale est un espace auquel l’Etat accorde le statut particulier de devoir abriter les entreprises qui produisent sans paiement d’impôts ni de taxes.

Julien Paluku a souligné que la Chine est le premier pays a utiliser cette politique. Il a renchéri que Félix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO tient à expérimenter cette politique en RDC avec l’avantage que ça va créer beaucoup d’emploi et transformer nos matières premières surplace.

En plus de cette tâche relative à l’identification de l’espace industriel, le chef de la délégation a fait savoir qu’ils sont également à Mbujimayi pour faire le suivi de tous les projets que le Fonds de la Promotion de l’Industrie doit financer. Il s’agit en l’occurrence du port de Ndomba, de la centrale de Cipuka et de la route Mbujimayi-Kananga

J.Mpandanjila

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *