Moïse Tshilenge Maweja, journaliste et rédacteur en chef de la RTDK est depuis le matin de ce vendredi 27 novembre en détention au cachot du parquet.

Selon les confrères de la ville de Mbujimayi, le confrère est reproché d’avoir rendu par sa voix une dépêche dénonçant des détournements de fonds à la Direction générale des recettes du Kasaï Oriental ( DGRKOR).

Selon mes mêmes sources, Moïse Tshilenge Maweja affirme avoir donné le droit de réponse aux incriminés. Vingt quatre heures après, Moïse a été convoqué au parquet pour comparution. Après audition il lui a été recommandé d’apporter les preuves de la diffusion du démenti.

Contre toute attente, ce vendredi matin le procureur a ordonné sa détention sur une nouvelle plainte d’une dame parmi les incriminés de la DGRKOR.

Le confrère est en ce moment au cachot du parquet, chose que les activistes des droits de l’homme déplorent puisque le journaliste n’a fait que son travail.

J. Mpandanjila

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *