Des pluies successives se sont abattues pendant deux mois dans la ville de Kasumbalesa (Haut-Katanga). A la suite de ces pluies, plusieurs maisons se sont effondrées dans cette ville frontalière, où il y a pas mal de constructions anarchiques.

Des ONG de droit de l’homme ont compté plus de 70 cas d’écroulement de maisons. La succession de pluies a déjà causé la mort de plusieurs personnes dans certains coins de la ville.

Dans la nuit du jeudi au vendredi 28 février, la passerelle Musumali – qui reliait Kongoloka à Hewa Bora – s’est effondrée. Un calvaire pour les habitants du quartier Kongoloka, qui ont du mal à accéder au Boulevard Joseph Kabila qui relie la RDC à la Zambie. Pour les élèves, c’est devenu impossible de joindre leur école.

La passerelle Zamba Player s’est effondrée également. Cette passerelle devait faciliter l’accès à l’hôtel Zamba Player 1.

Differents ministres nationaux sont venus sur place mais sans apporter des solutions efficaces.

Signalons que, une délégation de la SADEC également a visité Kasumbalesa pour constater l’état du Boulevard Joseph Kabila.

Albert Leu

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *