Quelques jours seulement après la sanction contre le bourgmestre de la commune de Ngaba, Dieu Merci Mayibanzi, le bourgmestre de la commune de Ngaliema a été également suspendu de ses fonctions pour une durée 3 mois par le ministre provincial intérimaire de l’intérieur et sécurité de Kinshasa, Didier Tenge Litho.

Il est reproché à Dieu Merci Mayibanzi notamment la pollution sonore à outrance, la présence des immondices le long de l’avenue colonel Modjiba, mais aussi l’entretien des marchés pirates insalubres. Ce, pour n’avoir pas compris et appliqué l’édit 05 du 09 octobre 2012 portant la réglementation sur les nuisances sonores, l’assainissement et la protection de l’environnement de la ville de Kinshasa, mais aussi le décret-loi n° 14/012 du 8 mai 2014, portant réglementation de la production sonore en RDC ainsi que le non-respect du réglementant des heures d’ouverture des débits de boissons et portant interdiction des Nigth Club sur toute l’étendue de la RDC.

Cette sanction intervient dans le cadre du projet Kin Bopeto, dans lequel le gouverneur de la ville province de Kinshasa, Gentiny Ngobila, avait promis des sanctions contre les bourgmestres qui ne vont pas accompagner ledit projet de manière active.

A noter que suite à la suspension du bourgmestre titulaire, c’est son adjoint qui va assumer l’intérim jusqu’à son retour.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *