Kinshasa : arrestations brutales, séquestration, répression policière, retour sur la marche Anti-RAM du lundi 03 mai

Les manifestants arrêtés dans la jeep de la police

Plusieurs mouvements citoyens et autres organisations dont la Lucha et le mouvement national des consommateurs lésés étaient dans les rues de Kinshasa le lundi 03 mai 2021, pour protester contre la taxe RAM dans des téléphones mobiles.

En effet, ces manifestants voulaient à travers la marche qu’ils ont organisés ce lundi dénoncer la manière dont les autorités notamment ceux qui gèrent l’Arptc imposent à la population congolaise le paiement de ladite taxe dans leurs propres téléphones.

Malgré leur souhaite de marcher pacifiquement pour protester contre ce qu’ils revendiquent, ces manifestants se sont heurtés devant plusieurs obstacles durant toute la journée de ce lundi.

Alors qu’ils devaient tous se retrouver au rond-point Huillerie pour débuter cette marche, déjà dans la matinée de ce lundi 03 mai, quelques initiateurs de ladite manifestation ont été avec toute brutalité arrêtés par les éléments de la police puis acheminés vers le camp lufungula à quelques kilomètres du point de rassemblement de la marche.

Dans ce lot des personnes arrêtées figuraient éléments des journalistes qui étaient là pour faire la couverture médiatique de la marche.

Très motivés à l’idée de tenir cette marche, d’autres manifestants ont continué plus peu loin avec cette manifestation mais celle-ci sera de courte durée puisque les forces de l’ordre vont dans la foulée réprimés cette marche et arrêtés une fois de plus d’autres personnes qui seront conduits au même lieu de détention puis relaxés quelques minutes après qu’ils aient été entendus sur P.V au camp lufungula.

Libérés, les mouvements citoyens et associations désirant aller déposé leur mémorandum à la primature comme prévu comme leur programme ont été butés par les mêmes éléments de la police qu’ils avaient dispersés à quelques mètres du point de chute de la marche.

Notons qu’à la fin de cette manifestation l’on a enregistré des blessés du côté des manifestants dont ceux de la Lucha et du mouvement national des consommateurs lésés, toutes ces blessures se sont produits au moment où les forces de l’ordre procédés à l’arrestation de manière brutale de toutes ces personnes.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
(Visited 10 times, 1 visits today)
Merci de partager!!
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *