Après les échauffourés qui ont eu lieu dans la journée du jeudi 13 mai à Kinshasa aux alentours du stade des Martyrs notamment entre les deux camps des leaders musulmans en conflit et les éléments de la police nationale congolaise, les autorités de la PNC ont dans un communiqué rendu public dans la soirée du même jeudi établi un bilan provisoire de ces troubles qui se sont produits le jour de la clôture du Ramadan.

En dehors du fait que d’autres sources parlent du décès d’un policier qui avait subit la tortue, ledit bilan provisoire de 46 policiers blessés dont 8 dans un état critique et 11 véhicules de la police endommagés dont un incendié juste devant le stade des Martyrs.

Du côté des civils, la police nationale congolaise a dit avoir 34 personnes ont été interpellées et dénombré 4 blessés, 12 véhicules détruits dont 3 véhicules brûlés.

Notons que, lors de ces affrontements certains fidèles de l’islam qui tabassés à mort un policier Criaient “Allahu akbar“.

Et suite à ces actes barbares, un procès en flagrance devrait se tenir ce vendredi à Kinshasa après les troubles du jeudi matin, provoqués par le conflit entre deux branches musulmanes d’un côté dirigée par l’Imâm Cheikh Abdallah Mangala et de l’autre Yousouf Djibondo.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *