Kinshasa : La route du tourisme reliant Kintambo et Pompage le long du fleuve Congo en état de délabrement - INTERKINOIS - Premier Média d'Information en Ligne de la RDC - Plus de 10 ans d'expérience dans la presse
Kinshasa : La route du tourisme reliant Kintambo et Pompage le long du fleuve Congo en état de délabrement

Kinshasa : La route du tourisme reliant Kintambo et Pompage le long du fleuve Congo en état de délabrement

La route du tourisme  reliant Kintambo Magasins dans la commune qui porte le même nom au terminus de Pompage dans la commune de Ngaliema, le long du fleuve Congo, est devenue quasi impraticable, a constaté jeudi l’ACP.

« La route est parsemée des boues dues aux glissements des terres du talus de Mont-Ngaliema entre l’hôpital de la rive et la cité Mimoza, consécutifs aux pluies qui se sont abattues sur la ville de Kinshasa le vendredi et jeudi derniers ainsi que des nids de poule qui jonchent cette route le long du fleuve Congo », a constaté l’ACP.

Ce délabrement a augmenté la durée du trajet à parcourir entre le centre-ville et l’arrêt Pompage, passant de 30 minutes à environ une heure en temps normal et d’une heure à deux heures pendant les heures de pointe. Réhabilitée dans le cadre des cinq chantiers de la République, la durée de vie de cette route n’a jamais dépassé une année à cause de la nappe phréatique en dessous de cette route avec  des conséquences sur la résistance de la chaussée soumise au choc des véhicules de gros tonnages transportant les moellons et les concassés destinés aux travaux de constructions diverses.

Néanmoins, il  est un fait que  la plupart des routes à Kinshasa n’ont pas une longue durée de vie à cause de l’absence d’entretien et des eaux de pluie en stagnation sur des ouvrages d’assainissement ou sur la chaussée.

Le délabrement de la route du tourisme est consécutif à la destruction de la forêt artificielle créée sur le talus de Mont-Ngaliema en faveur de la culture du maïs. Le sol étant resté nu, a été convoité par les têtes d’érosions qui favorisent actuellement le glissement des terres  et des éboulements  aux endroits où il n’existe pas des murs de soutènement. 

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *