Les dirigeants de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Sociale ont décidé de maintenir leur marche prévu ce jeudi 09 juillet, malgré l’interdiction de la hôtel de ville.

Le parti au pouvoir dans son communiqué avait prévu de sortir dans la rue pour dire “Non” à l’enterinement de Ronsard Malonda comme le prochain remplaçant de corneille Nangaa à la tête de la Ceni.

Invitée par Gentiny Ngobila, les cardres de l’UDPS ne sont pas tombé d’accord avec l’autorité urbaine, qui a expliqué aux organisateurs de ladite marche que le pays est sous la mesure de l’État d’urgence.

Le gouverneur nous a expliqué que la marche n’était pas faisable à cause de l’état d’urgence. Nous lui avons expliqué aussi que, la constitution nous donne le pouvoir de nous exprimer à tout moment lorsque ça ne marche pas”, a dit le secrétaire général Ai de l’UDPS, Augustin Kabuya à la sortie de cette réunion.

Malgré cet entêtement, Gentiny Ngobila est resté catégorique sur sa décision : pas des marches sur toute l’étendue de la ville de Kinshasa.

Notez que cette même réponse a été transmise aux cadres du PPRD qui voulaient marcher ce mercredi 09 juillet.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *