Contrairement à l’arrêté du gouverneur de la ville interdisant la vente des articles autres que les produits de première nécessité, certains éléments de la police interdisent les activités commerciales même pour ceux qui vendent les denrées alimentaires le long de la route kimwenza, au point de saisir des marchandises.

Ladite opération avait débuté depuis le dimanche dernier. Une jeep de la police nationale congolaise circulant sur cette route Kimwenza qui allait vers le sanctuaire des bonobos dans la commune de mont-ngafula interdit toutes les activités commerciales dans ce tronçon. Plusieurs vendeurs ont vu leurs marchandises être emportées par les éléments de la police.

” Nous étions entrain de vendre calmement lorsqu’une jeep de la police à débarqué. Ils ont commencé à saisir les marchandises de certains pourtant selon les informations que nous avons suivies, ce sont des vendeurs autres que ceux des denrées alimentaires qui ne sont pas autorisés à vendre. Mais à notre grande surprise ces policiers qui ont pris nos pains, dindons, chikwangues… qu’ils ont emportés”, nous a dit une jeune fille.

À noter qu’un contrôle s’est effectué également aux marchés cité pumbu et matadi kibala toujours à Mont-ngafula par les policiers pour faire appliquer la décision de l’hôtel de ville.

Pour rappel, l’arrêté publié le samedi dernier par le gouverneur Gentiny Ngobila prévoyait que seules les denrées alimentaires seront vendues dans différents marchés à travers toute la ville de Kinshasa pour une durée indéterminée. Les commerces non liés à la nourriture étaient prohibés, ce, pour éviter des attroupements à cause de la présence du coronavirus virus.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *