Depuis le jeudi 29 avril 2021 que, les enseignants de l’enseignement primaire, et technique (EPST) du secteur Kwenge dans le sud de la province du Kwilu, menacent de fermer les portes de leurs classes suite à un problème que cause depuis un moment la banque chargée de payer leurs salaires.

Ces professionnels de la craie exigent que le gouvernement leur changent de banque pour être dignement payés chaque mois. En effet, ces derniers ne veulent plus être payés par SofiBank dont ils déplorent plusieurs abus dans ce sens que, les agents payeurs de SofiBank ne savent respecter pas les enseignants

« Souvent les agents de SofiBank se déplacent pour payer les enseignants dans les différents secteurs de la province du Kwilu. Plusieurs enseignants parcourent de longues distances pour atteindre les sites des payements. Et beaucoup d’enseignants perdent leurs salaires. Il suffit qu’un enseignant soit absent au site de paye pour des raisons de maladie, de deuil ou autres, il perd automatiquement son salaire. Même s’il revendique, il ne trouve pas gain de cause. Autre chose : les agents payeurs de SofiBank ne respectent pas les enseignants » a déclaré Paulin Pengi, président de l’intersyndicale des enseignants de l’EPST Kwilu 2.

Il ajoute que suite à ces abus, les enseignants de ces deux secteurs n’ont pas touché leur salaire du mois d’avril 2021.

« Nous donnons un ultimatum d’un mois au gouvernement pour trouver une solution à ce problème. Faute de quoi nous allons fermer les portes des classes de ces deux secteurs » indique le président de l’intersyndicale de l’EPST Kwilu 2.

Signalons que, tous nos efforts pour avoir la réponse de SofiBank à ce sujet ses sont avérés sans succès.

Junior Mpandanjila

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *