« Implication d’une jeunesse active et productive pour un congo nouveau et développé », ce thème était au cœur d’un échange organisé, ce mercredi 24 février à Kinshasa, par la coalition nationale des jeunes politiques et entrepreneurs (CNJPE). Ce, en synergie avec les organisations estudiantines, les mouvements citoyens, ainsi que d’autres ASBL et ONG qui encadrent les jeunes.

Durant cette tribune, quelques panelistes ont eu à défiler non seulement dans le seul but d’échanger leurs idées et conscientiser les jeunes présents, mais aussi évoquer quelques défis et obstacles que font face certains d’entre eux pour exceller dans le secteur de l’entrepreneuriat en RDC.

Parmi les intervenants, il y avait notamment, Alphie Jolina ( pour une association des personnes handicapées), Serge Kadima ( la communauté estudiantine) et ainsi Billy Kasonga ( Mouvement citoyen).

Prenant la parole en dernier comme paneliste dans cette activité, Jo David M’bombo, coordonateur de la coalition nationale des jeunes politique et entrepreneurs, a pour sa part d’abord conscientisé les jeunes à participer de manière active et productive dans le développement de la RDC avant d’estimer que la jeunesse congolaise a actuellement besoin des repères mais aussi d’un bon leadership pour son épanouissement. Pour lui, cette rencontre avait aussi pour but de mettre ensemble la vision de toutes les structures des jeunes qui vont dans un futur proche, déposer leur cahier de charge auprès du nouveau premier ministre.

« Aujourd’hui nous avons réunir la jeunesse d’abord c’est pour une vision par après ensemble avec plusieurs leaders nous allons établir les mécanismes d’accompagnement pour l’effectivité de cette vision. Ce qui est sûr aujourd’hui nous parlons tous un même language c’est le développement, mais un développement qui doit avoir son déclenchement au milieu juvenil », a déclaré au micro d’interkinois, Jo David M’bombo.

Avant de révéler que « Pour la prochaine étape, nous allons remettre un cahier de charge auprès du premier ministre. Ce cahier de charge sera comme une ligne conductrice que nous voulions marteler pour les jeunes ».

A en croire le coordonateur de la CNJPE à la fin de son intervention, aujourd’hui la jeunesse congolaise est aussi capable de rélever certains défis car il y aurait du potentiel dans le milieu juvenil. Il suffit juste que les opportunités se présentent pour les jeunes.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *