LONDRES, 13 Mai 2020 – La Fondation Mo Ibrahim est heureuse d’annoncer les lauréats des bourses professionnelles de leadership Ibrahim 2020 sélectionnés pour constituer la neuvième cohorte du programme.

Cette année, les lauréats sont Hanan Taifour (Soudan), qui rejoint le Centre du commerce international (CCI), Eliam Kadewele (Malawi), qui rejoint la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA) et Sylvain Degolmal Ngaryo (Tchad), qui rejoint la Banque africaine de développement (BAD). En raison de la pandémie de COVID-19, Sylvain prendra ses fonctions en 2021.

Les bourses de leadership Ibrahim sont un programme sélectif conçu pour identifier et préparer la prochaine génération de leaders africains en leur proposant un tutorat de haut niveau au sein de trois grandes institutions multilatérales dédiées au continent africain. Les trois candidats, choisis parmi plus de 2 000 postulants, seront directement encadrés par les dirigeants actuels de ces institutions.

À l’occasion de l’annonce des lauréats, Mo Ibrahim, fondateur et président de la Fondation, a déclaré :

« Je félicite les trois nouveaux lauréats du programme de bourses professionnelles de leadership Ibrahim. Plus que jamais, l’actualité confirme combien l’ampleur et la complexité des défis auxquels l’Afrique est confrontée, et mettent en évidence la nécessité d’un leadership et d’une gouvernance de qualité. Plus que jamais, il faut investir dans la nouvelle génération des leaders de demain et leur apporter tout notre soutien. Je souhaite aux nouveaux boursiers de développer les compétences requises pour propulser notre continent vers le haut, en apprenant, en utilisant leurs connaissances et en collaborant étroitement avec leurs collègues au sein de ces organisations de premier plan. »

Hanan Taifour (Soudan) intègre le CCI. Hanan est économiste. Elle dispose d’une vaste expérience dans les domaines de la recherche en politique économique et de la gestion de projets et soutient la croissance des petites et moyennes entreprises africaines. Elle a collaboré à ce titre avec diverses organisations telles que l’Institut de recherche en politique économique, en Afrique du Sud.

Eliam Kadewele (Malawi) intègre la CEA. Également économiste, Eliam possède une grande expérience du secteur public. Il a travaillé en particulier sur la formulation et l’analyse de politiques économiques, l’élaboration et la gestion de projets, la planification et l’établissement de budgets publics ainsi que leur suivi et évaluation, l’analyse économique et les modèles financiers. Il a travaillé au Parlement du Malawi et exercé de nombreuses fonctions au ministère malawite des Finances.

Sylvain Degolmal Ngaryo (Tchad) rejoindra la BAD. Sylvain est entrepreneur et dispose d’une expérience considérable dans le secteur de l’énergie. Son parcours professionnel l’a amené à gérer de nombreux programmes relatifs à l’énergie, et plus particulièrement aux énergies renouvelables, à la bioénergie, au pétrole et au gaz. Sylvain a également travaillé au sein d’organisations telles que l’Union africaine et la société d raffinage, N’Djamena Refinery Company Limited.

Les candidatures au Programme de bourses professionnelles de leadership Ibrahim 2021 seront ouvertes à partir d’août 2020.

Pour des informations complémentaires sur le Programme de bourses professionnelles de leadership Ibrahim, ou pour en savoir plus sur les activités des précédents lauréats depuis l’achèvement de leur programme, consultez notre site Internet :

https://mo.ibrahim.foundation/fellowships

À propos de la Fondation

Fondée en 2006, la Fondation Mo Ibrahim axe ses activités sur le rôle essentiel du leadership politique et de la gouvernance publique en Afrique. En proposant des outils visant à améliorer le leadership et la gouvernance, la Fondation a pour objectif de susciter un changement positif sur le continent. L’organisation, qui ne finance pas de projets, concentre ses efforts sur la définition, l’évaluation et l’amélioration de la gouvernance publique et du leadership politique en Afrique.

Dans le contexte actuel de la crise du COVID-19, la Fondation Mo Ibrahim vient de publier un rapport sur les capacités sanitaires du continent pour y faire face. Le rapport appelle notamment à une gouvernance coordonnée, au renforcement des structures de santé, et à l’amélioration des systèmes de données. La Fondation Mo Ibrahim publie également quotidiennement une synthèse des nouvelles et des analyses sur le sujet, axée sur le continent africain. Ces informations sont disponibles à l’adresse mif.link/covid19 ainsi que sur nos réseaux sociaux.

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *