Dans un communiqué officiel de la Gécamines parvenu à notre rédaction, cette entreprise du portefeuille de d’Etat a recadré ce qu’elle qualifie de contrevérités les arguments avancés par l’ACAJ dans l’affaire 200 millions qui l’oppose à la société Ventora développement.

Ci-dessus, l’intégralité du document :

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *