La production du ciment gris en baisse en RDC à fin août 2022 - INTERKINOIS - Premier Média d'Information en Ligne de la RDC - Plus de 10 ans d'expérience dans la presse
La production du ciment gris en baisse en RDC à fin août 2022

La production du ciment gris en baisse en RDC à fin août 2022

Les industries du ciment de la République démocratique du Congo (RDC), ont réalisé une production en baisse de 947 tonnes pour la période allant du 1er janvier au 31 août 2022 contre 10,606 tonnes à la même période  en 2021,  révèle   la Banque Centrale du Congo (BCC) dans la note d’information statistique publiée à fin août 2022.

« La production du ciment est en baisse, 947 tonnes à fin août 2022 par rapport à la même période de l’année 2021 où la production du ciment a été  de 10,606 tonnes », a écrit la Banque centrale du Congo qui ajoute qu’il s’observe une baisse de production de l’ordre de 659 tonnes de ciment en huit mois de l’année en cours .

La note de conjoncture économique  de la Banque centrale du Congo ajoute qu’en 2021, le volume de production du ciment en RDC s’est établi à hauteur de 16,079 tonnes. À ce jour, le pays fait face à un déficit dans la production du ciment.

Dans certaines provinces du pays, un sac de ciment se négocie jusqu’à 30 USD alors que le prix à Kinshasa est de 10 USD. Cet écart de prix est dû aux difficultés d’accès dans certains coins du pays à cause des délabrements des infrastructures routières.

Le cumul de la production du ciment jusqu’en août 2022 se chiffre à 947 mille tonnes, contre un cumul de 1,031 million de tonnes pour la période correspondante en 2021, soit une baisse de 87 mille tonnes. La production annuelle en 2021 était de 1.557.968 tonnes de ciment.

La production du ciment en République démocratique du Congo reste inférieure à la demande. Les sociétés de génie civil qui sont les grandes consommatrices de ce produit  recourent parfois à l’importation pour combler le déficit. Le prix du sac de 50 kg s’est stabilisé ces deux dernières années à 20.000 FC, soit dix dollars américains chez les détaillants dans la ville de Kinshasa.

Dans la zone centre, le ciment se négocie au double voire au triple à cause de sa rareté sur le marché. L’approvisionnement en ciment dans cette zone, est assuré à partir de Kinshasa ou du Katanga dans la partie Nord de la République démocratique du Congo.

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *