Il l’avait annoncé il y a plusieurs mois, le Prix Nobel de la Paix qui lui a été octroyé le 10 décembre 2018 servirait notamment au développement d’un nouveau One Stop Center dans la capitale congolaise de plus en plus touchée par les violences sexuelles.

Vue de la Clinique Panzi de Kinshasa.
Ph. Fondation Panzi.

Appelé Clinique Panzi de Kinshasa, ce centre va permettre à toutes les victimes de violences sexuelles de se retrouver dans un lieu unique afin d’être prises en charge psychologiquement, médicalement, juridiquement et de se reconstruire dans la société avec des formations professionnelles et une aide a la reinsertion économique proposée par les programmes du Modele de Panzi. La partie « médicale » et « aide psychologique » de ce futur One Stop Center a dores et déjà ouvert et soignera des cas divers de pathologies gynécologiques ainsi que les victimes de violences sexuelles. Dans quelques mois, elle sera complétée par le programme d’accompagnement socioéconomique ainsi que la médiation familiale et l’aide juridique pour les femmes qui désirent porter plaintes contre leurs bourreaux à un seul et même endroit, ce qui leur évite de devoir notamment réexpliquer leur histoire a plusieurs reprises, processus particulièrement traumatisant pour ces femmes qui sont déjà stigmatisées et meurtries.

« Nous avons décidé d’allouer l’enveloppe accompagnant le Prix qui m’a été décerné lors de la cérémonie du Prix Nobel de la Panzi d’Oslo aux soins des victimes de violences sexuelles de cette ville de Kinshasa » avait déclaré le Dr Mukwege lors de la cérémonie inaugurale qui a eu lieu ce jeudi 12 mars 2020 en présence de Madame Chantal Mulop, conseillère spéciale du Président de la Republique, notamment, en matière de violences sexuelles et de Monsieur Augustin Matata Ponyo. En effet, Kinshasa est un endroit clef pour la lutte contre les violences sexuelles qui s’étendent aujourd’hui sur tout le territoire de la République. La demande devenant très importante au niveau de la capitale, le projet d’un One Stop Center sur Kinshasa devenait un impératif pour le Dr Mukwege et permettra également de répondre aux besoins en santé sexuelle et reproductives de milliers de femmes de la capitale.

L’établissement de la Clinique Panzi de Kinshasa est donc la première phase de la réplication du Modèle de prise en charge holistique de Panzi à Kinshasa et l’objectif serait d’ouvrir d’autres One Stop Centers dans les provinces qui en ont besoin.

Comme la plupart des capitales africaines, Kinshasa fait face à un phénomène de violences sexuelles sur des filles mineures. Dans certains quartiers, des femmes sont forcées à avoir des relations sexuelles et sont forcées à entrer dans des réseaux de prostitution contre leur gré.
La Clinique Panzi de Kinshasa est située dans la commune de Ngaliema, quartier Congo, au numéro 6 de la rue Walungu.

La Clinique Panzi organisera des missions de Cliniques Mobiles, dans différents coins de Kinshasa afin d’assurer une prise en charge adéquate aux femmes désireuses de bénéficier de services du Modèle de Panzi. La commune de Makala de Limete sont les deux premières communes a bénéficier des Cliniques Mobiles.

Fondation Panzi

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *