Sur le marché des changes, le franc congolais connait une appréciation de 0,10%. Invité à prendre part au conseil des ministres de ce vendredi 4 septembre, le gouverneur de la Banque Centrale du Congo trouve plusieurs facteurs à cette « légère embellie sur le front économique », qui englobe également une désinflation de 0,12% sur le marché des biens et services contre 0,712% la semaine précédente.

Le patron de la BCC, Deogratias Mutombo Mwana Nyembo met cette petite amélioration sur le compte de maints facteurs parmi lesquels :

  • La politique budgétaire stricte menée, avec une baisse du niveau de déficit mensuel de ± 35 milliards de Franc congolais en août, contre 179,53 milliards de Franc congolais en Juillet 2020 ;
  • L’absence de financement monétaire du déficit public (pas de recours à la planche à billet) ;
  • La politique monétaire avec une forte contraction de la liquidité et la poursuite des missions de vérification auprès des banques des rapatriements des devises.

Pour consolider ces acquis, bien qu’étant minces, et poursuivre sur cet élan, le gouverneur de la Banque Centrale du Congo préconise le respect draconien des résolutions prises dans le cadre du pacte de stabilité scellé entre l’exécutif national et la banque mère de la république.

Portaileco.net

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *