L’humanité a célébré ce jeudi 19 novembre, la journée mondiale des toilettes avec comme thème : « l’assainissement durable et le changement climatique ». En marge de cette journée, la Vice-ministre de l’environnement et développement durable, Dr Jeanne Ilunga Zaina, en partenariat avec l’UNICEF, a procédé au lancement de la mise en œuvre de la feuille de route de l’éradication de la Défécation à l’Air Libre (DAL). La cérémonie de lancement s’est déroulée en présence de plusieurs autorités notamment, le représentant de l’UNICEF, Peter MAES ainsi que le secrétaire général de l’environnement et développement durable.

Réalisé grâce à l’appui technique et financier de l’UNICEF, les travaux d’élaboration de cette feuille de route qui ont débuté le 5 mars 2020, ont été réalisés par le ministre de l’environnement et développement durable en collaboration avec les acteurs du secteur de l’eau, de l’hygiène et de l’assainissement.

Le document fixe le cadre stratégique qui va orienter les actions des acteurs en vue d’éradiquer la DAL et ainsi promouvoir les bonnes pratiques d’hygiène à l’horizon 2030. Car selon l’ONU, 4,2 milliards de personnes vivent sans latrines hygiénique à travers le monde et défèquent encore à l’air libre, une situation qui est encore plus alarmante dans les pays en voie de développement.

« Au regard des problématiques énumérées, la présente feuille de route constitue la piste de solution pour remédier à la défécation à l’air libre dans notre pays. Plusieurs actions sont retenues dans ce document stratégique pour contribuer à : l’amélioration de la coordination du secteur de l’assainissement et d’hygiène, au renforcement des prestations des services de l’hygiène et de l’assainissement au niveau provincial et local et le changement de comportement de la population sur l’utilisation des latrines », a déclaré le secrétaire général de l’environnement.

la Vice-ministre de l’environnement et développement durable, Dr Jeanne Ilunga Zaina

Avant de lancer officiellement la mise en œuvre de cette feuille de route, la Vice-ministre de l’environnement a tenu « à réitérer sa profonde gratitude à l’UNICEF pour son appui et son accompagnement qui a permis l’élaboration de cette feuille de route et la tenue de cette cérémonie ».

Notons que, étant un programme du gouvernement, la mise en œuvre de la feuille de route sera assurée par la synergie des actions du ministre de l’Environnement et du ministre de la santé publique au cours de la période allant de 2020 à 2030.

Floriette Nyogbia

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *