Le Président Félix Tshisekedi attendu  mercredi à Luanda

Le Président Félix Tshisekedi attendu  mercredi à Luanda

Le  Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, est attendu  mercredi à Luanda, en Angola, pour participer à un sommet sous les auspices du Président angolais, João Lourenço, président en exercice de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (CIRGL).

Annoncé dans un communiqué de la Présidence angolaise, publié le  1er juin dernier, à l’issue d’une rencontre à Luanda entre Félix Tshisekedi et João Lourenço, ce sommet devrait permettre de « s’occuper de tous les aspects qui peuvent contribuer, de manière cohérente, à promouvoir l’apaisement de la tension qui règne actuellement à la frontière entre les deux pays, et contribuer ainsi au renforcement de la paix dans la sous-région ».

Au cours de cette rencontre, rappelle-t-on, le Président Félix Tshisekedi avait accepté, « à la demande de son homologue angolais, de libérer deux soldats rwandais capturés récemment sur le territoire de la RDC », en guise de signe de bonne volonté.

Le vice-Premier ministre en charge  des Affaires étrangères,  Christophe Lutundula Apala, séjourne depuis dimanche à Luanda, à la tête d’une délégation des experts, dans le cadre de la préparation dudit sommet.

Il sied de noter que Kinshasa accuse Kigali d’appuyer les terroristes du M23 qui ont occupé certaines localités dans la partie Est de la RDC, dont la cité de Bunagana. Le M23, « Mouvement du 23 mars », est une ancienne rébellion qui, vaincue en 2013, a repris les armes en fin d’année dernière.

De son côté, Kigali rejette tout soutien au M23 et accuse Kinshasa de soutenir les Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR), un groupe rebelle rwandais installé dans l’Est de la RDC depuis 1994.

En effet, les deux pays entretiennent des relations tendues depuis l’arrivée massive dans l’Est de la RDC des réfugiés hutus rwandais accusés d’avoir massacré des Tutsis en 1994. ACP/

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.