Dans une correspondance adressée le jeudi dernier, au Procureur Général Près la Cour Constitutionnelle, l’évêque Pascal Mukuna souhaite que les juges ouvrent une enquête judiciaire publique à l’endroit de l’ancien président, Joseph Kabila.

« Maintenant qu’il n’est plus au pouvoir, je pense que Monsieur Kabila devra être entendu par votre office et poursuivi pour son implication directe et indirecte dans la commission de scriptes décrits ci-dessus. Je dénonce tous ces crimes auprès de votre office pour qu’une enquête soit ouverte et que Monsieur Kabila réponde de ces crimes survenus sous son régime », peut-on lire dans sa lettre.

Pour le président du FC renaissance du Congo, Joseph Kabila a commis durant ses 18 ans au pouvoir, plusieurs crimes entre-autres, l’assassinat de Floribert Chebeya, les fausses communes de Maluku, les meurtres des manifestants lors des marches du CLC et bien d’autres.

« Les crimes dénoncés ci-dessous mettent en cause la responsabilité de Monsieur Kabila conformément à l’article 164 qui traite des infractions politiques et haute trahison » , ajoute t-il.

Rappelons que l’évêque Mukuna était membre du front commun pour le Congo FCC. Depuis un certain temps, sa relation avec Joseph Kabila, qui est l’autorité morale de cette formation politique n’est plus au beau fixe.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *