Le député provincial de lomami, Docteur Berthos Kabey Diyal pense qu’il est moins probable que le monde entier célèbre la fin du Covid-19 vu la moindre maîtrise de son mode de la contamination par les scientifiques et de sa physiopathologie, la faible chance de voir un jour un vaccin fabriqué contre le Covid-19 et quelques avancées curatives vérifiables sur le Covid-19 ainsi que son évolution.

Il a fait cette déclaration ce samedi 16 mai 2020 lors d’un entretien avec la presse.

Il est moins probable que le monde célèbre la fin du Covid-19, plutôt il va falloir que le monde développe les mécanismes et mesures de cohabitation avec le Covid-19, et alors là il sera fort probable que l’on célèbre le succès de cette cohabitation avec le Covid-19″ a fait savoir le député provincial, Docteur Berthos Kabey Diyal.

Et d’ajouter que l’organisation mondiale de la santé se verra dans l’obligation de changer la catégorisation de cette maladie qui ne sera plus Pandémie mais plutôt Endémie à l’instar du VIH/SIDA

Junior Mpandanjila

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *