Lomami : la déchéance du Gouverneur Lubamba marque la rupture de la gestion de prédation voulu par le peuple (Berthos Kabey Diyal)

La session ordinaire de mars 2021 de l’Assemblée provinciale de Lomami s’est clôturée ce mardi 29 juin 2021 à l’issue de la plénière présidée par Dr Berthos Kabey Diyal, président de cet organe délibérant de la province de Lomami.

Dans son discours de clôture, Berthos Kabey Diyal a rendu un vibrant hommage au Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, en sa qualité de garant de la nation et des institutions de la République et pour des efforts qu’il mène pour la restauration de la paix sociale sur l’ensemble du territoire national.

Le président de l’organe délibérant de Lomami a dans ce même discours de clôture de cette session souligné que la déchéance à la fin du mois de mai dernier du Gouverneur Sylvain Lubamba Mayombo était plutôt qu’une expression et consécration de la rupture de la gestion de prédation voulu par le peuple.

« Au plan politique, nous devons rappeler que depuis le 31 mai 2021 l’Assemblée provinciale avait mis en cause la responsabilité politique du gouverneur de la province de Lomami à la personne de Sylvain Lubamba Mayombo, cet événement, fort et longtemps sollicité par la population et la majorité de Lomamiens et Lomamiennes n’a rien de l’acharnement des uns contre les autres, plutôt que l’expression et la consécration, de la rupture de la gestion de prédation voulu par le peuple.» a fait savoir l’élu du territoire de Luilu.

Et de poursuivre que

« C’est le lieu pour nous, de saluer sincèrement, le professionalisme qui a caractérisé les services de sécurité et le pouvoir judiciaire qui ont assumé leur indépendance sans tergiversation devant les différentes situations qui ont failli plongé notre province dans un chaos pré-médité par certains compatriotes résistants et hostiles au changement politique en cours au pays »

Dans la foulée, il a exhorté les Lomamiens et Lomamiennes à l’unité, à la cohésion provinciale pour que plus rien ne puisse mettre en péril les efforts des uns et des autres dans ce processus de changement positif tout en encourageant le gouvernement provincial même étant démissionnaire de ne ménager aucun effort pour rencontrer les attentes de notre peuple à travers les actions palpables et dans la mise en place des politiques publiques, rationnelles et la bonne gouvernance.

Par ailleurs, L’Assemblée provinciale de Lomami, encourage et rassures les potentiels investisseurs de sa disponibilité de les accompagnés dans la réalisation des projets de développement qu’ils entendent entreprendre dans notre cher province de la Lomami

Pour n’avoir pas épuisé toutes les matières programmées au cours de la session ordinaire de la 2021, il est envisagé probablement une session extra ordinaire.

S’agissant du contrôle parlementaire, le numéro 1 de l’organe délibérant Berthos Kabey, a au cours de cette session de mars, L’Assemblée provinciale à travers la commission économique et financière , sociale et culturelle, genre et parité exercé le contrôle de l’exécution budgétaire du premier trimestre 2021 et une commission d’enquête parlementaire sur la gestion de finance et autres ressources de la direction générale des recettes de Lomami (DGRLO) mise en place sur résolution de l’Assemblée plénière et en plein travail malgré les difficultés évidentes dont elle fait face.

Junior Mpandanjila

Print Friendly, PDF & Email
(Visited 4 times, 1 visits today)
Merci de partager!!
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *