Lomami : le groupe parlementaire 3DL se dit déçu de la gestion de la session extraordinaire par le bureau de l’organe délibérant

Lomami : le groupe parlementaire 3DL se dit déçu de la gestion de la session extraordinaire par le bureau de l’organe délibérant

Cinq députés provinciaux membres du groupe parlementaire dynamique pour la démocratie et développement de la Lomami (3DL) ont exprimé leur profonde consternation et grande désolation face à la manière dont le bureau de l’Assemblée provinciale a pu selon eux par sa ruse, géré la session extraordinaire convoquée en date du 15 juillet 2021 avec au total 7 matières jugées urgentes sur demande de 15 collègues qui vaguent déjà à autre fin.

Ils l’ont fait savoir ce vendredi 13 août 2021 à Kabinda quelques heures après la cérémonie de clôture de la session extraordinaire.

« A ce jour de la clôture de la session, il est malheureusement constaté que, le bureau s’est organisé pour n’aligner aucune matière prévue au calendrier depuis la dernière pleiniere tenue le 26 juillet 2021. Il est donc clair que cette session était convoquée pour un agenda caché, à savoir renverser les trois membres du bureau réhabilités par la cour constitutionnelle point barre. Le peuple n’y a donc rien gagné si ce n’est que le partage des postes et des intérêts inavoués placés sous le Credo du peuple d’abord » a lu le député provincial Hubert Mputu Ebondo Mi-Amor, porte parole de ce groupement parlementaire.

Et de poursuivre :

« Tout en réaffirmant notre soutien à la vision du chef de l’État, nous encourageons tous les actes dignes de foi et de conscience pure, nous appelons et prenons à témoins le peuple Lomamien, face à cette distraction politicienne et au sabotage de nos intérêts communs, à rester vigilants et barrer la route à ce genre d’aventures de mauvais goûts qui s’installe dans notre province par l’entremise des vos élus mandatés à l’Assemblée provinciale de Lomami »

Cette même déclaration a été signée par 5 députés provinciaux dont Hubert Mputu Ebondo, Valdo Tshibangu Mwuakas ( ancien président du bureau), Joseph Mbaya Kabue Wa Mwadi, Elie Mulunda Kasangana Kaboza ( ancien rapporteur titulaire) et corneille Kalengayi.

Il sied de rappeler que la session extraordinaire qui s’est clôturée ce 13 août a été convoquée le 15 juillet dernier selon le président de l’organe délibérant, sur demande de plus de la moitié de députés provinciaux pour examiner sept matières jugées urgentes. Dans son allocution de clôture de la session, le président de l’Assemblée provinciale Berthos Kabey Diyal a rappelé que les matières non traitées seront de priorités à la session ordinaire de septembre 2021.

Junior Mpandanjila

Print Friendly, PDF & Email
(Visited 8 times, 1 visits today)
Merci de partager!!
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *