L’Ouganda retirera son armée sur le sol congolais dans deux semaines

L’Ouganda retirera son armée sur le sol congolais dans deux semaines

Dénommée Uganda People’s Defence Force, l’armée ougandaise (UPDF) pourra retirer, dans les deux semaines qui suivent, ses militaires déployés sur le sol congolais dans la mission baptisée « Shujaa » afin de lutter contre les rebelles ADF.

L’information émane du lieutenant-général Muhoozi Kainerugaba, commandant des forces terrestres de l’UPDF qui supervise cette armée du côté RDC. Il l’a annoncé dans un tweet ce mardi 17 mai 2022. D’après lui, le retrait de la troupe ougandaise dans les opérations conjointes FARDC-UPDF pour traquer les ADF, fait suite à l’accord initial signé entre les deux pays qui avaient une durée de 6 mois.

« L’opération Shujaa cessera officiellement dans environ 2 semaines selon notre accord initial. Il devait durer 6 mois. À moins que je reçoive d’autres instructions de notre commandant en chef ou de la CDF, je retirerai toutes nos troupes de la RDC dans 2 semaines », lit-on dans ce twitter.

En claire, l’opération Shujaa se poursuivra même pendant encore 6 mois si les présidents Museveni et Tshisekedi décident de la prolonger. Dans l’entre temps, les forces conjointes de l’UPDF et des FARDC sont heureuses de continuer à éliminer les ADF, fait savoir Muhoozi Kainerugaba

Pour rappel, c’est depuis le mois de novembre 2021 que la RDC de Félix Antoine Tshisekedi et l’Uganda de Yoweri Kaguta Museveni ont signé des accords militaires autorisant l’armée ougandaise à entrer sur le sol congolais dans le but de traquer mutuellement le groupe rebelle ADF, ennemi commun de deux pays.

Patrick Lumbala

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.