Alors que sa milice a fait incursion ce samedi matin dans les villes de Likasi et Lubumbashi, Gédéon Kyungu, chef du mouvement séparatiste bakata Katanga n’est plus dans sa résidence luxueuse du quartier golf, pourtant sous surveillance des forces de l’ordre.

Le porte parole de la Police nationale congolaise qui donne cette information rassure néanmoins que les éléments de la Police et de l’armée sont sur les traces du chef de guerre.

Patrick Lumbala

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *