Votre PUB ici !
Header AD Image

Lubumbashi : la Zambie veut vendre à la RDC « une importante quantité de la farine de maïs » (Gouverneur Kyabula)

Jacques Kyabula, gouverneur du Haut-Katanga lors de la clôture de la Conférence des gouverneurs le 29/12/2020 à Kinshasa. Photo Présidence RDC

La Zambie est disposée à vendre aux commerçants congolais une importante quantité des sacs de la farine de maïs, a annoncé le gouverneur du Haut-Katanga, Jacques Kyabula, qui a rencontré vendredi 17 mars à Lusaka le ministre zambien du Commerce.

Jacques Kyabula espère que l’arrivée de la farine zambienne permettra de lutter contre la spéculation des prix sur le marché de Lubumbashi, où un sac de 25 kilos est passé de 25 000 à 70. 000 francs congolais (31 USD) dans environ un mois. Il salue la décision prise par la Zambie, par l’entremise de son chef de l’Etat, d’assister la RDC :

« Il y a une quantité importante qui est disponibilisée que les commerçants (Congolais) doivent acheter mais cette fois-là, sous notre encadrement. Nous, en tant que gouvernement qui est en contact avec le gouvernement zambien. Ce qui est une très bonne nouvelle pour notre population ».

Les efforts au Haut-Katanga pour aussi cultiver le maïs, reconnait-t-il, « qui est l’aliment de base. Mais la production est largement inferieur par rapport aux besoins. Raison pour laquelle, toutes des années nous recourons à notre voisin qui est la Zambie et qui se distingue par cette hospitalité légendaire ».

Malheureusement, depuis un certain moment, les opérateurs économiques de la RDC ont eu du mal à faire sortir la farine de la Zambie. Ce qui crée la rareté et la hausse de prix sur le terrain.

Avec Radio Okapi

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post RDC : le Premier ministre encourage les régies génératrices des recettes à de nouvelles performances pour le budget 2023
Next post RDC : Félix Tshisekedi oblige la SNEL de prévenir ses abonnés sur les coupures d’électricité