Lutte contre le covid-19 à Kinshasa: les chauffeurs bafouent les mesures de l’hôtel de ville (Constat)

Lutte contre le covid-19 à Kinshasa: les chauffeurs bafouent les mesures de l’hôtel de ville (Constat)

Après l’annonce par le gouverneur de la ville, de différentes mesures décrétées dans le domaine de transport en commun, le constat à Kinshasa ce samedi 21 Mars, est que les conducteurs des taxis-bus et taxis-motos continuent d’exercer comme de coutume.

Malgré la restriction du nombre de passagers à 20, on en retrouve plus à bord des bus Transco. Même cas pour certains bus “Esprit de Vie”, New Transkin et les mini-bus également. Réduit à 3 le nombre de personnes à bord, la majorité des taxis continuent de transporter 4 clients. Les motards quant à eux transportent toujours 2 clients au lieu d’un seul comme demandé.

Les chauffeurs de leur côté demandent la réduction du prix du carburant pour leur permettre de respecter ces mesures.

Pour rappel, dans son annonce le commissaire provincial de la police ville de Kinshasa, le général Sylvano Kasongo, avait promis des lourdes sanctions à tout conducteur qui ira à l’encontre des mesures décrétées.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
(Visited 1 times, 1 visits today)
Merci de partager!!
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *