Parti du rond-point du cinquantenaire, la marée humaine ayant répondu présent à l’appel de la Coordination du FCC Maniema a sillonné les grandes artères de la ville de Kindu.


Acteurs et personnalités politiques du Maniema, députés provinciaux, simples cultivateurs, jeunes et diverses associations toutes tendances confondues, ainsi que les militants des divers partis politiques étaient venus exprimer leur mécontentement et exiger le respect des institutions de la République tel que prévue dans la constitution.


Sous l’encadrement des services de sécurité, le long fils de plusieurs milliers de manifestants, qui s’est étendu sur environ 3 kilomètres, a marché paisiblement jusqu’au siège de l’assemblée provinciale du Maniema.
Là, le Coordonnateur provincial du FCC, Freddy Kimbayu, a lu la déclaration politique dans laquelle les membres du FCC Maniema demandent aux partenaires politiques, le CACH, de faire l’équilibre des pouvoirs entre le Président de la République et d’autres institutions du pays.

Junior Mpandanjila

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *