Maniema: L’hôpital de la SNCC/Kindu doté d’une ambulance, d’un échographe et des médicaments nécessaires

L’hôpital de la société nationale des chemins de fer du Congo SNCC Fleuve Rail de Kindu dans la province du Maniema a réceptionné, une ambulance neuve, un échographe et un lot important de médicaments de première nécessité des mains d’un délégué du directeur général de cette société d’état en RDC.

Pour Delphin Selemani Alunga, au travers de cette dotation du gouvernement de la République aux structures sanitaires de la SNCC, la Direction générale de son entreprise entend voir s’améliorer les conditions sanitaires et sociales de son personnel par une utilisation rationnelle de cet équipement et ces médicaments par l’équipe médicale.

A cette occasion, Dr. Jacques Mulonda, responsable de cette formation sanitaire, a remercié, le Président de la République et Chef de l’Etat, au nom des cheminots de la SNCC Fleuve Rail de Kindu, spécialement pour avoir doté cet hôpital d’une ambulance pour le transport des malades, avant de relever bien d’autres défis au bon fonctionnement de sa structure sanitaire notamment le non octroi de la prime de risque aux médecins et personnel soignant ainsi que bien d’autres appuis du gouvernement de la République accordés pourtant aux structures sanitaires des confessions religieuses.

Pour la mise en évidence des laboratoires par l’affectation des experts en labo dans des structures sanitaires au Maniema

Par ailleurs, les bio-technologistes du Maniema ont invité les autorités politico- administratives et sanitaires de la province à mettre en évidence les laboratoires médicaux par l’affectation des cadres et experts en laboratoire et en biologie médicale.

Cet appel a été lancé le weekend dernier en marge de la célébration de la Journée Internationale des Bio-technologistes, mais célébré le 15 avril de chaque année et placée cette année sous le thème : « Rôles des laboratoires face à la pandémie de coronavirus ».

À cette occasion, Jean Claude Matenge, président du conseil provincial des bio-technologistes, a parlé du rôle d’un laboratoire de qualité non seulement dans la confirmation des diagnostiques cliniques mais aussi dans de le suivie du traitement et dans l’établissement du bien-être du patient ainsi que face à la contamination des maladies dont celle à la Covid-19.

C’est dans ce contexte qu’il a invité les membres de sa corporation à plus d’assiduité au travail et de faire preuve de leurs compétences avant de solliciter des séances de renforcement des capacités au bénéfice des prestataires de labo face à la technologie moderne.

Junior Mpandanjila

Print Friendly, PDF & Email
(Visited 2 times, 1 visits today)
Merci de partager!!
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *