Âme de Kinshasa
Interkinois

Marche de l’AFDC-A : Pour Bellarmin Byamungu, le dédoublement est une méthode qui appartient désormais au passé

Le regroupement politique du sénateur Bahati Lukwebo a désormais opté pour la rue afin de dénoncer les tentatives de doublement de l’AFDC-A. Après l’interdiction de la marche le samedi dernier par l’autorité urbaine, les partisans et sympathisants de la formation politique AFDC-A seront dans les rues de Kinshasa ce jeudi 15 aout.

« Il faut que l’on abandonne tout schéma visant le dédoublement du regroupement AFDC-A. Ces méthodes appartiennent désormais au passé et n’encouragent pas la démocratie qui est naissante dans notre pays », a fait remarquer Bellarmin Byamungu, chargé de communication de l’AFDC-A dans une interview accordée le lundi 12 aout à une radio de la place, relayée par nos confrères election-net.com.

Aussi, par cette marche, les partisans et sympathisants de l’AFDC-A réclament les postes du gouvernement pour le compte du FCC alors que la plateforme de Kabila considère Nene Ilunga comme le président de l’AFDC-A depuis l’éjection de la troupe de Bahati Lukwebo par ses compagnons de Kingakati.

Cependant Bahati Lukwebo a également déposé les listes des personnes ministrables auprès du Premier Ministre et du président de la République pour le compte de son regroupement. Pour lui, quelques postes du gouvernement ont été attribués à l’AFDC pendant les négociations entre le FCC et le CACH pour la formation du gouvernement avant qu’il ne soit radié.

Bellarmin Byamungu, indique que son regroupement a saisi de nouveau l’autorité de la ville de Kinshasa pour l’organisation de cette manifestation. Cette marche partira du siège de l’AFDC-A sur l’avenue de la libération jusqu’à l’immeuble intelligent.

Dieumerci Kalewu

Print Friendly, PDF & Email
Partagez l'info!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *