Médias: Félix Antoine Tshisekedi rend les derniers hommages au journaliste Paul Bondo Nsama

Médias: Félix Antoine Tshisekedi rend les derniers hommages au journaliste Paul Bondo Nsama

Le Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, a rendu les derniers hommages, dimanche, au cours d’une cérémonie funéraire, à l’esplanade de l’hôpital du Cinquantenaire, dans la commune de Kasa-Vubu, au journaliste Paul Bondo Nsama, éditeur du journal « Salongo». Aussitôt arrivé, le Chef de l’État est allé se recueillir devant la dépouille  du défunt, avant de  passer un bref moment de  réconfort avec les membres de la famille biologique de cette icône de la presse congolaise avec,  60 ans de carrière journalistique, au service de la Nation, à travers son célèbre  quotidien,  « Salongo » devenu aujourd’hui « Salongo hebdomadaire ». Bondo Nsama avait fait partie de la délégation des patrons de  presses reçue par le Président de la République, lors des Consultations nationales organisées en 2021, à Kinshasa.

Plusieurs personnalités politico-administratives, dont le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila, des patrons des médias, notamment le directeur général de l’Agence congolaise de presse (ACP), Lambert Kaboyi, ainsi que des membres des structures socio culturelles de Kinshasa et de la province du Mai Ndombe, ont pris part à cette cérémonie.

Monument de la presse congolaise et opérateur économique

Dans son témoignage, le président honoraire de l’Union nationale de la presse congolaise (UNPC),  Stéphane Kitutu O’leontwa a reconnu, à juste titre, le parcours professionnel de son ami et confrère qu’il classe dans «  la catégorie très élevée des chevaliers de la plume », affirmant que « son charisme, ses sens de sérénité, de redevabilité  ainsi que son écriture sincère doivent également inspirer les générations présentes et futures ».

« Bondo Nsama était compté parmi les monuments de la presse congolaise tout au long du régime de Mobutu, de 1965 à 1997, dont il fut l’un des inconditionnels disciples à la tête du Groupe de presse qui alignait, entre 1979 et 1990, plusieurs titres », a témoigné le journaliste Kimpozo Mayala du quotidien indépendant« Le Phare », interviewé par l’ACP.

En plus de son parcours élogieux dans le monde de la presse, le journaliste Bondo Nsama a  excellé dans les activités socio-économiques, plus particulièrement dans le secteur de l’hôtellerie (tourisme) à Kinshasa, à Maindombe, à Bandundu et à Kikwit.

Il a été également opérateur économique dans les secteurs médical dans le Mai-ndombe/Bandundu ainsi qu’à Lemba (Kinshasa), du  transport fluvial et de l’élevage des porcins à Kingabwa.

Né le 22 octobre 1940 dans le territoire de Kutu, au  Maindombe, Paul Bondo Nsama est décédé le 7 juin à Kinshasa, des suites d’une longue maladie.

ACP

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.