Âme de Kinshasa
Interkinois

Modification de la constitution: voici les innovations que l’Envol de Sessanga veut apporter à la constitution du 18 janvier 2006

A l’issu de son congrès qui s’était achevé le 13 juillet de cette année à Kinshasa, l’Ensemble de Volontaires pour le redressement de la RDC(ENVOL) avait déposé au bureau de l’assembée nationale un projet de modification de la constitution. Le parti de Delly Sessanga avait éstimé que certaines dispositions de la constitution étaient devenues obsolètes et il y avait donc l’impérieuse nécessité de les modifier afin de les rendre compatibles avec la réalité politique de l’heure.

Au cours d’une conférence de presse organiséé aujourd’hui à son siège se trouvant dans la commune de Kasavubu, le parti cher à Delly Sessanga a dévoilé les grandes lignes de ce qu’il veut apporter comme innovations à la constitution post guerre en RDC. Parmi ces innovations, il y a l’instauration de la sanction de démission d’office contre le président de la république en exercise en cas de la non-organisation des élections dans le délai constitutionnel, le retour du scrutin présidentiel à 2 tours, l’élection des sénateurs au suffrage universel direct à un seul tour.

Autres innovations phares voulues par ENVOL, il y a la reconnaissance du principe de la double nationalité pour les congolais d’origine et l’irrévocabilité de celle-ci, la suppression et le renforcement de la motion de défiance et le renforcement de la motion de censure à l’assembée nationale et plusieurs autres.

Ces innovations ont pour objectifs de mettre fin à des nombreuses irrégularités décriées à l’issu des élections du 30 décembre 2018 qui ont porté Félix Tshisekedi à la magistrature suprême et ont donné au FCC de Joseph Kabila une majorité écrasanté à l’assembée nationale et dans les assemblées provinciales.

Bienfait Luganywa

Print Friendly, PDF & Email
Partagez l'info!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *