N’djili : Reprise des travaux de réhabilitation de la route menant vers Cecomaf

N’djili : Reprise des travaux de réhabilitation de la route menant vers Cecomaf

Après pratiquement plusieurs mois d’arrêt, les travaux de réhabilitation de la route menant vers la cité Cecomaf dans la commune de N’djili ont débuté depuis quelques jours au grand bonheur des usagers de ce tronçon.

Sur place dans la commune de N’djili, un tas des graviers et des engins de l’Office des routes (OR) immobilisés au quartier 8 au niveau de la station Engen non loin du boulevard Lumumba.

Abandonnée depuis dix ans dans état de délabrement avancé, la reprise des travaux sur cette route a émerveillé la population de cette municipalité déjà désespérée. Ces habitants ont été surpris de voir les engins de l’Office de route déployés sur terrain, surtout lorsque lesdits travaux ont réellement débuté.

Selon les informations à notre possession, dans un premier temps, ces travaux de réhabilitation consisteront à arranger les plateformes de la couche de base, qui sera suivie de la purge des bourbiers. Ensuite, on va poser des bordures et mettre la couche de fondation et la dernière étape va consister à la pose des enrobées, nous a confié un agent qui a requis l’anonymat.

Les travaux se déroulent à la grand satisfaction des habitants du quartier qui espèrent que ces derniers iront jusqu’au bout.

« J’espère que ces travaux ne connaîtront pas d’arrêt. J’ai une voiture mais je ne sais pas arriver avec à la maison. Je suis obligé de garer dans le parking privé payer chaque jour », nous a dit un habitant.

Signalons que, les travaux visant à réhabiliter cette voie avaient commencé au niveau de la place quartier 1, il y a de cela 3 ans, et s’étaient arrêtés au niveau de la station vers le marché Mangobo.

Suite à cela, les taxis et bus changeaient d’itinéraire pour emprunter d’autres voies plus praticables, laissant place aux taxis moto qui pouvaient éviter les flaques d’eau.

Notons que la route Cecomaf est la voie principale reliant Kinshasa à la province du Kongo-Central, en passant par la N’djili Brasserie. C’est une route d’importance capitale, car c’est par elle que passent les produits maraîchers et autres produits de premières nécessités pour ravitailler la capitale.

L’opinion se souviendra que la dégradation de la route Cecomaf qui date de plusieurs
années.

Ferramy Mvovi, depuis la commune de N’djili

Print Friendly, PDF & Email
(Visited 52 times, 1 visits today)
Merci de partager!!
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *