Âme de Kinshasa
Interkinois

Nomination des bourgmestres de Kinshasa : les personnes vivant avec handicap en sit-in ce 23 août pour dénoncer la discrimination

Après nomination des bourgmestres à la têtes des communes par Gentiny Ngobila, gouverneur de Kinshasa, les personnes vivant avec handicap dénoncent leur non prise en compte et annoncent un sit-in le 23 août prochain devant l’hôtel de ville. Cette annonce a été faite ce samedi 17 août par Me Patrick Pindu, coordonnateur nationale de la Fédération nationale des Associations des Personnes vivant avec Handicap du Congo (FENAPHACO), au cours d’une interview exclusive accordée à interkinois.net depuis Yaoundé où il séjourne. La Fenaphaco s’insurge du fait que la liste de nouveaux bourgmestres ne reprend qu’une seule personne vivant avec handicap en la personne de JC Kadima, bourgmestre de Kalamu. « Les nominations doivent être inclusives. Le gouverneur a violé les dispositions légales ci-après : l’article 29 de la Convention des Nations-unies relatives aux droits des Pvh et l’article 17 de la Charte de l’Union africaine portant protection des Pvh garantissant leur participation à la vie politique et publique ainsi que l’article 49 alinéa 2 de la constitution de la RDC », a-t-il expliqué. « Il a aussi agi en violation de l’article 18 de la charte africaine des élections, démocratie et gouvernance qui encourage aux gouvernements africains de faire participer les Pvh à la vie politique et publique« , a-t-il conclu. Ces nominations sont déjà au centre de plusieurs polémiques. Pour certains juristes, le gouverneur n’a pas le pouvoir de nommer des bourgmestres. Sa décision serait donc illégale. Casimir MBIYAVANGA
Print Friendly, PDF & Email
Partagez l'info!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *