Âme de Kinshasa
Interkinois

Nord-kivu/Beni : répression à coups de gaz lacrymogènes d’une manifestation pour exiger le départ de la Monusco

La tension est vive ce samedi 23 novembre dans la ville de Beni, province du Nord-Kivu à l’Est de la République démocratique du Congo. La population qui réclame le départ de la Monusco, a envahi la rue.

Pour calmer la situation, la police en collaboration avec les éléments des forces armées de la république démocratique du Congo (FARDC) usent les bombes à gaz lacrymogène pour disperser les manifestants.

À noter que toutes les activités restent paralysées dans cette partie est du pays. Aucun magasin, boutique, institution bancaire et étatique n’a ouvert ses portes.

Sur la radio télévision rwanzururu (RTR) Beni, Nyonyi Bwanakawa, l’autorité urbaine, a appelé sa population au calme car les autorités compétentes sont saisies de la situation de Beni.

Cependant, elle a proposé à sa population de formuler un cahier de charge qui sera remis au gouverneur de province actuellement dans sa ville, qui pourra aussi le transmettre à qui de droit.

Dodo Mathe

Print Friendly, PDF & Email
Partagez l'info!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *