Nord-Kivu : Je vais sortir une décision pour interdire toutes les manifestations, même dites pacifiques ( Carly Nzanzu Kasivita)

Nord-Kivu : Je vais sortir une décision pour interdire toutes les manifestations, même dites pacifiques ( Carly Nzanzu Kasivita)

Après les altercations qui ont coûté la vie à deux personnes, la soirée du dimanche 11 Avril 2021 dans le village Buhene entre les communautés Nande et Kumu, le gouverneur du Nord-Kivu a déclaré vouloir interdire toutes sortes de manifestations. Une intervention venue alors que les séries des manifestations anti Monusco et le rétablissement de la paix à Beni se poursuivent dans cette partie de la RDC.

La mort de ces jeunes, ressortissants de Kibumba a révolté les jeunes de la communauté Hutu qui ont pointé du doigt les jeunes Nande qui seraient auteurs de ces meurtres. Une psychose a pris du terrain depuis le matin au Nord de la ville de Goma où plusieurs maisons ont été incendiées et des habitants ont quitté leurs domiciles pour des endroits estimés sécurisés.

Vite saisi de la situation, le Gouverneur de province au Nord-Kivu, Carly Nzanzu Kasivita a déplacé temporairement son bureau pour essayer de calmer la situation qui a pris une allure inquiétante.

” Nous pensons qu’à la suite de la mission qui vient d’être diligentée sur terrain par toutes les couches sociales , la société civile et nous-même politiques , l’armée et la police, la tension va baisser , nous venons de parler avec la famille la victime qui a été tuée , après ici la famille s’engage à aller enterrer à Kibumba , une façon de compatir avec cette famille mais aussi d’inviter toute la jeunesse du Nord-Kivu au calme “ a lâché le Gouverneur Carly Nzanzu Kasivita.

Si cette gageure est provenue d’une série de manifestations sur appel des mouvements citoyens et le collège des étudiants pour demander le retrait de la Monusco, le chef de l’exécutif provincial projette sortir une décision pour interdire toutes les manifestations sur l’ensemble de la ville de Goma afin d’éviter des nouveaux dérapages .

“Nous devons maintenir la tranquillité, mais aussi nous venons ensemble de décider dans notre réunion du comité de sécurité, étant donné que nous avons les informations que dans les manifestants , il y a aussi des civils armés ; d’ici là je vais signer une décision pour arrêter toutes les manifestations et même dites pacifiques parce que nous avons compris que les gens sont en train de profiter de la situation pour créer des incidents meurtriers “ a-t-il conclu.

Notons que le Gouverneur du Nord-Kivu attend faire la ronde des plusieurs structures sanitaires pour sortir le bilan officiel de cette tension entre les jeunes .

David Bitwayiki

Print Friendly, PDF & Email
(Visited 1 times, 1 visits today)
Merci de partager!!
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *