Les autorités congolaises ont été appelées ce Mercredi 4 Novembre 2020 à la restauration de la sécurité sur toute l’étendue de la chefferie de Bwito située dans le territoire de Rutshuru au Nord-Kivu à l’Est de la RDC.

C’est le parlement des Jeunes de Bwito qui a lancé cet appel aux dirigeants congolais. Dans une interview accordée à Interkinois.net ce même Mercredi, Shirack Mafula président de cette structure a fait savoir que l’insécurité dans les environs de cette chefferie est ce dernier temps caractérisée par des assassinats des civils.

” En groupement de Tongo dans la partie Sud de Bwito, un gestionnaire d’une école et le responsable de son école avaient été assassinés dans la nuit du 01 au 02 Novembre 2020. Ça fait un énième cas d’assassinat signalé dans ce même coin de la chefferie de Bwito. Et cette situation inquiète les populations locales “, a indiqué Shirack Mafula président du parlement des Jeunes de Bwito.

Au vu de cette situation sécuritaire préoccupante, cette structure citoyenne demande aux gouvernement congolais avec ses partenaires de s’investir dans la sécurisation des habitants et leurs biens.

Pendant ce temps, Shirack Mafula plaide pour la traque de tous les groupes armés actifs dans les environs de la chefferie de Bwito.

Amini Gloire

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *