Les présumés rebelles de l’Allied Democratic Forces continuent à endeuiller la population dans le secteur de Rwenzori en territoire de Beni . De Nzenga à loselose en passant par Mwenda , les rebelles ougandais ne laissent que des morts derrière eux .

Dans la nuit de ce lundi 04 janvier 2021 , 22 personnes ont été tués et plusieurs autres portés disparus dans une nouvelle incursion dans la localité de Mwenda .

La société civile Noyau du territoire de Beni regrette cette énième attaque qui s’enregistre dans une zone où opèrent les forces armées de la république démocratique du Congo , cela après la reprise de la localité de Loselose .

« Il est important de que nos politiques mettent à profit les efforts fournis sur le terrain pour que nous ayons une force contraignante contre les ennemis qui sont entrain d’endeuiller cette zone » explique Janvier kasahiryo rapporteur de la société civile à Beni territoire.

Et d’ajouter :
« Il se pose un sérieux problème au niveau de la logistique des FARDC , parce que les armements sur le plan terrestre et les bombardiers sont bien là . Mais c’est le Général lui même qui alimente ces avions avec ces moyens personnels . C’est bien notre inquiétude , il faudrait que l’armée loyaliste ait un drone approprié pour surveiller toutes les zones », rapporte-t-il.

La société civile plaide auprès du gouvernement congolais un appui logistique aux forces armées de la république démocratique du Congo afin de répondre à l’urgence qui est de protéger la population longtemps meurtrie par des présumés rebelles ougandais de l’ADF .

David Bitwayiki

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *