Nord-Kivu : une attaque contre un poste de contrôle a fait 3 morts à Butembo

Nord-Kivu : une attaque contre un poste de contrôle a fait 3 morts à Butembo

Un militaire FARDC, un élément de la police nationale congolaise et un présumé milicien maï-maï sont morts dans la nuit de Samedi à ce Dimanche 28 mars dernier, dans une attaque des miliciens maï-maï contre la barrière de Kangothe située à l’entrée Nord de la ville commerciale de Butembo dans la province du Nord-Kivu, c’est à l’est de la République Démocratique du Congo.

Devant la presse de la ville, le maire adjoint de Butembo a fait savoir que cette attaque est attribuée aux présumés miliciens maï-maï.

Tsiko Patrick indique que lors de cette attaque, un élément des Forces Armées de la République Démocratique du Congo ( FARDC), un policier et assaillant maï-maï ont perdus leur vie au cours des échanges des tirs.

Il y a eu un groupe d’assaillants que nous qualifions des maï-maï qui sont venus attaquer un poste de contrôle au niveau de la barrière de Kangothe aux environs de 1 heures du matin. Alors il y eu échanges de tirs entre nos éléments et les miliciens. Lors des ces échanges des tirs, il a y eu deux morts de notre côté et un milicien tué par notre armée“, explique Tsiko Patrick, Maire adjoint de Butembo.

L’autorité urbaine de Butembo qui appelle ses administrés au calme, précise que les services de sécurité contrôlent déjà la zone.

A cette occasion, le maire adjoint de Butembo demande à la population de toujours dénoncer les mouvements suspects en collaborant avec ley services de sécurité.

Amini Gloire

Print Friendly, PDF & Email
(Visited 3 times, 1 visits today)
Merci de partager!!
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *