A l’issue de l’assemblée générale extraordinaire du Syndicat des Enseignants du Congo (SYECO) tenue le week-end dernier à Gbadolite, les enseignants des écoles publiques du Nord-Ubangi ont décidé d’observer une période de grève jusqu’au paiement des nouvelles unités ainsi que celui du deuxième et troisième palier de leur salaire promis par le gouvernement central.

« Le SYECO Nord-Ubangi conditionne la reprise des cours de ce lundi 10 août par le paiement de tous les enseignants N.U selon la promesse faite par le gouvernement central, le paiement de deuxième et troisième paliers de salaire prévu pour le mois d’avril d’abord et ensuite le mois de juillet de cette année », ont-ils déclaré au micro de nos confrères de 7 sur 7.CD.

Dans leur déclaration, ces enseignants ont également exigé la suppression des zones salariales, l’installation des kits lave-mains dans les écoles ainsi que la désinfection des salles de classe avant cette reprise des cours. Et puis, ils ont laissé entendre qu’il n’y aura pas de reprise des cours ce lundi dans les écoles du Nord-Ubangi, si les conditions ci-haut ne sont pas remplies.

Suspendus le 24 mars dernier par le Chef de l’État, Félix Tshisekedi en raison de l’État d’urgence sanitaire décrété à la suite de la Covid-19, les enseignements devraient reprendre ce lundi selon le calendrier de l’EPST. Cependant, plusieurs syndicats des professionnels de la craie en RD-Congo ont boycotté cette reprise des cours et réclament l’amélioration de leur condition de travail avant tout.

Trésor Mutombo

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *