Environ 11 personnes ont perdu la vie suite à une nouvelle incursion menée par les miliciens séparatistes de Bakata Katanga ce dimanche 14 février dans la matinée dans la ville cuprifère de Lubumbashi.

D’après Ghislain Robert Lubaba Buluma, maire de la ville de Lubumbashi qui a livré ce bilan, parmi ces 11 personnes décédées lors de ces affrontements entre ces miliciens et les forces de l’ordre, on y trouve 6 assaillants, 4 militaires ainsi qu’un civil qui aurait reçu une balle perdue.

En effet, toute cette tragédie est due à une double attaque menée les miliciens Maï-Maï des Bakata Katanga qui avaient principalement ciblé le camp militaire de Kimbembe et le dépôt avancé de Kibati.

Actuellement, l’on apprend que le calme est revenu dans cette ville et pour maintenir cette accalmie à Lubumbashi, le gouverneur du Haut-Katanga Jacques Kyabula Katwe a demandé aux services de sécurité de maintenir la vigilance pour barrer la route aux ennemis de la paix.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *