Ouverture de l’année académique 2021-2022 : Pour Muhindo Nzangi, le système LMD va mettre fin au bicephalisme de la formation

Ouverture de l’année académique 2021-2022 : Pour Muhindo Nzangi, le système LMD va mettre fin au bicephalisme de la formation

Le ministre de l’enseignement supérieur et universitaire Muhindo Nzangi a rappelé ce mercredi 05 janvier lors de l’ouverture solennelle de l’année académique 2021-2022 à l’académie des beaux arts que l’aboutissement des réformes du système Licence, master, doctorat (LMD) va permettre de mettre fin au bicephalisme du système de formation qui apparaît, selon lui, comme une véritable opportunité de transformation effective des enseignements au niveau supérieur.

Dans un sens qui pousse, poursuit- il, les etablissements à former de cadres qualifiés, compétents répondant ainsi à l’adéquation de la formation à point pour servir la communauté.

À en croire le ministre de l’ESU, l’objectif de ces réformes est de permettre aux étudiants d’acquérir une formation pouvant leur permettre de contribuer à l’émergence de la RDC.

“La généralisation du système LMD dans les établissements du pays au-travers de laquelle nous sommes tous appelé à repasser au mode opératoire dans l’exercice de l’enseignement. De manière perspective, des orientations en vue de l’amélioration de la qualité de la formation, du développement des infrastructures et la professionnalisation de la formation. C’est autours de ces perspectives, de quête de référence, de la bonne gouvernance et de transparence”, a déclaré, le ministre de l’ESU au cours de son allocution, en présence des autorités académiques des différentes universités du pays et des étudiants.

Muhindo Nzangi veut oeuvrer davantage pour léguer aux générations futures d’un système de formation efficace, et fait par ricochet une esquisse dans le contexte qu’est né ce système

Dans un bref délai, annonce le ministre, les chefs d’établissements recevront le programme, l’outil pédagogique, et des matériaux de formation qui leurs serviront d’exécuter le système LMD.

Le ministre de l’enseignement supérieur et universitaire dans son élan a felicité tous les enseignants qui ont été proactives à contribuer par différents canaux à la réalisation de l’important travail curriculaire piloté par la commission permanente des études.

Joël Kembongo

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.