Accusé pour viol, détention illicite des documents ainsi que des menaces de morts à l’encontre de Mamie Tshibola, la présumé veuve de Monsieur Kantshia, son ancien collaborateur au sein de l’église ACK, l’évêque Pascal Mukuna devrait se présenter ce mercredi 13 mai au parquet général près la cour d’appel de Kinshasa Gombe.

Alors qu’un document qui semble être authentique portant même la signature de Monsieur Samy Bunduki, l’officier du ministère public, circule sur la toile, la partie de l’évêque Mukuna dit n’avoir pas été notifiée par le parquet concernant ladite plainte pour une probable comparution devant la justice.

« Evêque Mukuna n’a pas reçu le mandat de comparution qui circule sur les réseaux sociaux », a lâché Maître Jean-Claude Katende, Vice-président de l’éveil patriotique de Pascal Mukuna

Signalons que c’est depuis le 06 mai 2020 que Mamie Tshibola a écrit au procureur général près la cour d’appel de Kinshasa/Gombe pour dénoncer ce que lui avait fait subir le président du FC Renaissance du Congo.

La plainte de Mamie Tshibola
La présumée note de comparution adressée à Pascal Mukuna

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *