Actuellement, c’est un sujet qui est dans toutes les lèvres après l’éviction du gouvernement Ilumkamba. Qui sera le deuxième premier ministre de l’ère de Félix Tshisekedi et comment ce dernier va-t-il axer les priorités de son gouvernement.

Interrogé sur ces questions par Interkinois.net, le député national Tembos Yotama nous a donné son avis sur ce que le prochain premier ministre et son gouvernement devraient faire en priorité vu l’urgence.

Pour l’élu de Butembo, le prochain chef du gouvernement congolais devrait d’abord être un technocrate qui va se soucier “de relever le Congo de cette gouffre dans laquelle le système Kabila avec les gourous de L’AFDL ont plongé cette nation”.

A l’encroire, ce deuxième premier ministre de l’ère Félix Tshisekedi ne devrait pas être un politicien qui présente publiquement ses ambitions politiques c’est à dire qui réfléchit à faire une campagne de 2023.

En ce qui concerne le nouveau gouvernement qui sera bien évidemment issu de la majorité de l’Union sacrée de la nation, le député national Tembos Yotama pense que l’un des défis majeurs que ce gouvernement devrait relever est la pacification de la région de Béni, qui est devenue depuis un bon bout de temps l’épicentre des tueries dans la partie Est de la RDC.

“Au moment où je vous parle, mes électeurs continuent d’être sauvagement égorgées plus que des bêtes”, nous a-t-il dit.

En dehors des défis sécuritaires, le nouveau gouvernement devrait aussi s’ateler sur la création des emplois, susceptible d’aider les citoyens congolais à survivre et voir leur niveau social relevé.

Pour bien aboutir à toutes ces missions qui devraient permettre le pays de prendre son envol, l’élu de Butembo suggère au chef de L’État de ne pas mettre du temps à nommer un premier ministre comme cela fut le cas avec la coalition FCC-CACH.

Mechack Wabeno

Print Friendly, PDF & Email
Merci de partager!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *